Légume hivernal presque oublié, le topinambour
fait son grand retour dans nos assiettes !

 

Des bienfaits méconnus

  • riche en potassium participant à l’activité physique et cérébrale
  • riche en fibres qui aident au transit
  • faible indice glycémique
  • propriétés diurétiques
  • apport énergétique : 61kcal / 100g

Un coeur d’artichaut ?

Cependant, le topinambour permet de varier les menus, il est facile à cuisiner et possède une saveur sucrée rappelant celle de l’artichaut. Sur les étals, il est d’ailleurs parfois appelé « artichaut du Canada » (probablement son pays d’origine). Les anglophones le surnomment plutôt « Jerusalem Artichoke ».

Douce saveur

Sa saveur sucrée s’explique par la présence d’un sucre particulier : l’inuline, qui n’a pas d’influence sur l’évolution de la glycémie. Mais attention, les  intestins fragiles préfèreront ne consommer que peu de topinambours pour éviter certains troubles digestifs.

Le topinambour peut se consommer cru en salade, mais sa saveur est alors très marquée. Le plus souvent il se prépare cuit, et accompagne parfaitement les viandes.

 

Retrouvez le calendrier des fruits et légumes de saison de nos diététiciennes ici.

 

les diététiciennes Sofitel Quiberon