Nos diététiciennes vous présentent ce mois-ci l’endive. Crue, cuite, blanche ou violette, découvrez tous les bienfaits de ce légume souvent mal-aimé.

 

 

Ses bienfaits

  • riche en eau
  • source de sélénium
  • apport énergétique : 21kcal / 100g

 

 

Vous avez dit chicon ?

Symbole du Nord de la France et de la Belgique, l’endive (ou « chicon » comme elle est appelée dans cette région) est un légume un peu étrange car il ne pousse pas comme tel à l’état sauvage : après avoir semé les graines d’endives au printemps, on récolte à la fin de l’été les bourgeons obtenus, qui sont ensuite entreposés dans un lieu chaud, humide et à l’abri de la lumière pour que se développent les endives.

 

 

Cru ou cuit

L’endive est un légume qui divise. Si elle a rapidement conquit les palais grâce à sa douceur et son craquant lorsqu’elle est consommée crue, beaucoup de gens ont plus de mal à la manger cuite à cause de sa pointe d’amertume.

Souvent associée à l’hiver, elle permet néanmoins de varier les menus durant cette période de l’année où les produits frais se font plus rares.

 

 

Un super légume

L’endive possède de nombreux atouts nutritionnels :

  • Elle contient énormément d’eau (94%) et très peu de calories : c’est donc un légume à consommer sans modération ! Elle apporte du volume, du craquant et de la légèreté dans les menus hivernaux.
  • Elle complète l’apport journalier en fibres, en vitamines (C et B9) et en minéraux (potassium, magnésium) pour un effet tonifiant pour l’organisme.
  • Elle contient une quantité non négligeable de sélénium, oligo-élément aux effets protecteurs, puisque associé à la vitamine E, il a une action antioxydante et protège l’organisme contre les effets du temps et le vieillissement cellulaire.

 

C’est décidé, cet hiver on fait le plein d’endives !

 

 

 

logo diététiciennes quiberon