Végétarisme, végétalisme, vegan… ces tendances alimentaires deviennent de plus en plus à la mode, et on peut vite s’y perdre. Mais pas de panique, les Diététiciennes de Quiberon vous expliquent tout !

 

 

Faire à manger pour nos proches peut vite devenir un casse-tête si on ne comprend pas bien ces tendances alimentaires, de plus en plus suivies dans le monde. Alors suivez le guide, nos Diététiciennes vous expliquent tout !

 

Végétarisme, végétalime, véganisme…

Les végétariens : ne mangent ni viande, ni poisson.
Il existe plusieurs sous-catégories chez les végétariens :
– les pesco-végétariens peuvent consommer poissons et fruits de mer
– les lacto-végétariens tolèrent les produits laitiers dans leur alimentation
– les ovo-lacto-végétariens consomment quant à eux œufs et produits laitiers

 

Les végétaliens : ne consomment aucun produit issu de l’exploitation animale : viande, poisson, œuf, lait, produits laitiers, miel, gélatine, …

 

Les végans : en plus d’être végétalien, les végans excluent toute forme d’exploitation animale dans leur vie quotidienne, en faisant très attention dans le choix de leurs vêtements, du linge, des produits cosmétiques… Être « vegan » dépasse la seule alimentation, c’est un mode de vie à part entière.

 

 

C’est tendance mais est-ce sain ?

Lorsque l’on décide de suivre l’un de ces régimes alimentaires, il faut être vigilants aux risques de carences qui sont pour certains inéluctables.
Le mieux est d’adopter ce changement de manière progressive, pour que le corps ait le temps de s’habituer et d’accompagner cette nouvelle alimentation par un suivi médical afin de parer aux éventuelles carences et d’ajuster cette alimentation à vos besoins, tout en respectant vos croyances et convictions.

Il est également important de bien varier les légumes/fruits qui vous apporteront fibres, vitamines et minéraux, tout comme les sources de protéines végétales ainsi que les féculents et céréales pour un apport d’énergie correspondant à vos besoins énergétiques quotidiens.
Comme pour une alimentation plus « classique » la clé est de manger équilibré !

 

 

 

 

Le Conseil des Diététiciennes de Quiberon :

Il faut être particulièrement vigilant avec les jeunes enfants et nourrissons car leur besoins en nutriments sont les plus importants afin de garantir une croissance saine et le bon développement de leur organisme.
Il est donc important de connaître les alternatives aux aliments d’origine animale qui leur apporteront tout les nutriments dont ils ont besoin.

 

 

logo diététiciennes quiberon