Grande tendance de ces dernières années, nos diététiciennes vous disent tout sur les boissons végétales.

 

 

Parce qu’on en parle beaucoup, qu’ils sont au top de la tendance et qu’ils passent même à la télévision, il est parfois difficile de démêler le vrai du faux concernant les laits végétaux. Mais pas de panique, on vous dit tout !

 

Alors « Lait » ou «  Jus » végétaux ?

 

A déguster chauds ou froids, les « laits » végétaux sont obtenus à partir de céréales, d’oléagineux ou de légumineuses (amandes, noix de cajou, noix de coco, noisette, épeautre, chanvre, avoine, riz, quinoa ou soja…), auquel on ajoute de l’eau.

Bien qu’entré dans le langage courant en tant que lait végétal, le terme « lait » est normalement réservé au produit d’origine animale (sauf pour le lait d’amande et le lait de coco dont l’utilisation du mot « lait » est acceptée). Pour les autres végétaux, il faut préférer le terme « jus végétal » pour être précis.

 

 

Nouvelles boissons bien-être

Alternative intéressante au lait de vache, les boissons végétales ont tout pour plaire :

  • Ne contenant pas de lactose ni de protéines animales, elles conviennent parfaitement aux végétariens et aux intolérants au lactose.
  • Moins riches en acides gras saturés et dépourvus de cholestérol, les « laits » végétaux sont de véritables atouts santé.

 

 

Mais attention !

Bien que bénéfiques pour votre santé, tous les laits et jus végétaux ne se valent pas.

En effet, dans certaines boissons végétales industrielles, d’autres ingrédients s’ajoutent à la recette initiale : sucre, additifs, conservateurs… Et la teneur en jus végétal pur peut descendre jusqu’à (seulement) 2%. Plus vraiment healthy !
On retrouve ainsi de très grandes variations de teneur en sucre d’une référence à une autre, notamment si le produit est aromatisé.

En ce qui concerne leur qualité nutritionnelle, certaines boissons sont enrichies en micronutriments tels que le calcium ou la vitamine D, B12… En effet, certaines boissons végétales non-enrichies contiennent naturellement peu de calcium et de vitamines, il faut donc faire attention aux carences et varier les origines végétales.

Pour être sûr de bien profiter des bénéfices des jus végétaux, il est donc important de bien lire les étiquettes (teneur en sucre, calcium, vitamines, allergènes, additifs…), de varier les plantes/céréales pour avoir des apports différents ou bien le réaliser soi-même.

 

 

 

logo diététiciennes quiberon